10 astuces pour être un parent écolo

Les Français sont de plus en plus nombreux à se soucier de l’écologie. C’est plus de 72 % des individus qui se sentent concernés par la question et qui sont prêts à modifier leurs comportements si cela peut réduire l’impact sur la planète. Mais être écolo, ce n’est pas se limiter à l’achat de couches réutilisables, ou à la pose de panneaux solaires, c’est aussi sensibiliser les plus jeunes, et ce, le plus tôt possible. À travers des ateliers pour les enfants et une certaine pédagogie, il est possible d’en faire de futurs consommateurs raisonnables et raisonnés. Voici 10 astuces pour être un parent écolo et montrer l’exemple à son enfant.

Faire des ateliers créatifs

Les loisirs créatifs sont un excellent moyen de se détendre, de développer sa fibre artistique et aussi de transformer de vulgaires objets du quotidien défraîchis en véritables chefs-d’œuvre. Si la cuisine et la pâtisserie arrivent en top position des activités DIY préférées des Français, le bricolage et la décoration ont aussi leur mot à dire. Pour partager un moment créatif avec son enfant, rien de plus simple, une des créations les plus faciles à fabriquer, tout en restant dans un esprit écolo, c’est la cabane à insectes. C’est l’occasion de leur en apprendre plus sur la pollinisation et la biodiversité. Autre projet facile à faire : le nichoir pour oiseaux.

Limiter l’usage de la voiture

Si indéniablement, la voiture présente bons nombre d’aspects pratiques, la plupart des trajets du quotidien représentent moins de 3 km. Faire les courses, aller à l’école, accompagner son enfant à ses activités extrascolaires, tous ces déplacements peuvent se faire à vélo ou à pied. Non seulement c’est un moyen de prendre son temps – et dans une routine où l’on vit à 100 à l’heure, ce n’est pas un luxe –, mais aussi de passer du moment avec sa famille. Une petite promenade pour amener son enfant à son cours de piano, c’est l’occasion de resserrer les liens, ce qui est difficilement faisable en 5 minutes en voiture !

Adopter une alimentation raisonnée

L’alimentation et son impact sur l’environnement reste l’une des problématiques les plus en vogue chez les écolos. S’il est difficile de refuser systématiquement des sucreries à son enfant, il est possible de lui apprendre à manger mieux. En lui faisant prendre goût aux fruits et aux légumes, par le biais d’un atelier jardinage par exemple, en lui montrant qu’une bonne limonade maison n’a rien à envier à un coca, et qu’un pain avec du chocolat est meilleur que du Nutella, mais aussi faire attention aux dates limites des produits, l’inviter à finir son assiette, lui proposer des fruits de saison… Aussi, qui dit alimentation, dit souvent emballages. Privilégier des contenants réutilisables pour le goûter de son enfant est aussi un moyen de le sensibiliser très tôt à prendre soin de la planète.

Apprendre à son enfant à ne pas gaspiller

S’il y a bien un lieu où le gaspillage est monnaie courante, c’est la maison. C’est pourquoi il faut le plus tôt possible éduquer son enfant à adopter une consommation raisonnée. Par exemple, lui faire comprendre qu’il vaut mieux privilégier la lumière naturelle le jour à celle des lampes, qu’une bonne douche vaut un bon bain et que le robinet d’eau doit être fermé durant le brossage des dents, que les feuilles de papier à dessin peuvent être utilisées sur les deux faces, et que le papier brouillon fait un excellent support créatif. C’est grâce à tous ces gestes que chacun peut participer à réduire son impact sur la planète.

Éviter le plastique

De plus en plus de mesures sont prises pour limiter l’utilisation du plastique. La plupart des commerces proposent désormais des sacs en papier. En février 2018, à Amsterdam a même ouvert un magasin où tous les produits sont emballés avec un biofilm. En France, on a récemment voté un amendement pour interdire le plastique à usage unique d’ici 2040. Bref, le plastique est à éviter dans la mesure du possible. Et cela mérite qu’on sensibilise l’enfant dès son plus jeune âge. Pour sa santé, mais aussi pour la planète. Même si les phtalates dans les jouets pour enfants ont été interdits en 1999, on en retrouve encore parfois dans les modèles d’aujourd’hui. Aussi, les jouets en plastique contiennent souvent des mécanismes qui nécessitent des piles… Question écologie, on repassera. Pourtant, l’alternative est simple : des jouets en bois.

Réutilisez les vêtements et les jouets de la fratrie

Les enfants grandissent très vite, et si l’on écoute les diktats de la mode, il faudrait changer leur garde-robe presque tous les ans. Non, porter les anciens vêtements des frères et sœurs, ce n’est pas ringard, quoiqu’en disent les camarades à l’école. Malheureusement, il n’est pas toujours facile de faire comprendre tout cela à son enfant. Pour lui éviter toute déception ou rivalité avec les aînés, il faut lui acheter de temps en temps des habits à lui. Pas besoin de les lui prendre systématiquement neufs, des applications comme Vinted permettent de trouver des vêtements d’occasion à des tarifs compétitifs. Il en est de même pour les jouets ! Ici Jahwel a récupéré la patinette rose de sa sœur, sa dînette, ses poupons…

Limiter les écrans

Outre les effets négatifs sur le développement de l’imaginaire, les écrans et plus généralement les appareils électroniques sont loin d’être écolos. Sans aller jusqu’à résilier votre abonnement EDF, limiter l’utilisation de la télévision, de l’ordinateur, du Smartphone est positif pour la planète, mais aussi pour l’éveil cognitif de l’enfant. Lui donner très tôt goût à la lecture, au dessin, à la musique est nettement plus constructif. Encore une fois, c’est un excellent prétexte pour passer plus de temps avec lui et partager ses passions.

Sensibiliser son enfant au monde qui l’entoure

Dans une société très urbaine, les enfants de maintenant ignorent certains indispensables de la faune et de la flore. Pour les inviter à être respectueux de la planète, il faut les initier à la richesse de la biodiversité et aller à la rencontre de la nature. Si les classes vertes sont un bon moyen de s’ouvrir aux grands espaces, c’est aussi aux parents de former les enfants sur les feuilles, les animaux, les insectes. Pourquoi ne pas fabriquer avec eux un herbier ? Faire une escapade dans un parc ornithologique et observer les oiseaux ou visiter une serre aux papillons ?

Faire de son enfant un petit jardinier

Ludique, formateur et écolo, créer un petit potager permet de découvrir l’importance de l’eau, de l’ensoleillement, mais aussi de l’entretien d’une plante. C’est aussi une excellente activité pour développer le sens de l’observation chez l’enfant à travers une activité gratifiante. Jardiner permet d’apprendre la patience, mais aussi de découvrir le cycle naturel de la vie. La récompense au bout du compte : consommer une tomate ou un légume que l’on a fait soi-même pousser ! Et ce n’est pas un luxe dans une société où la plupart des enfants n’ont aucune idée d’où et comment pousse un ananas. Si vous n’avez pas de jardin, je vous invite à lire cet article. Car Vilmorin vous permet de créer un petit potager même en appartement.

Apprendre à trier les déchets

Les enfants peuvent relativement tôt apprendre à trier les déchets. Si certains adultes, même à un âge avancé n’en sont pas capables, pour les plus jeunes c’est une activité ludique, comme mettre des formes triangles dans des triangles et des ronds dans d’autres ronds. Faire de son enfant un fou du recyclage n’est pas si difficile, du moins jusqu’à un certain âge, tant qu’il n’est pas encore réticent à faire quelques efforts. L’intérêt de le sensibiliser assez tôt outre le fait d’en faire un futur citoyen responsable, c’est aussi de lui expliquer l’importance du tri sélectif, et la composition des différents déchets.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s